venture kick distingue les tests allergiques d’Abionic

Détecter les substances allergènes en quelques secondes et à l’aide d’une seule goutte de sang, telle est la proposition d’Abionic. La start-up lausannoise, issue de l’EPFL, a convaincu le jury de venture kick et se voit récompensée de 130'000 francs de capital d’amorçage à fonds perdus.

vk_abionic_maerki_durand_213.jpg
Iwan Märki et Nicolas Durand (de gauche à droite), les cofondateurs d'Abionic

En Europe, une personne sur cinq est atteinte d'allergies. Ce chiffre illustre l'importance de diagnostiquer très précisément la pathologie de chaque individu pour que les médicaments disponibles soient prodigués de manière ciblée et que les thérapies puissent bénéficier au mieux aux patients.

L’innovation d’Abionic consiste en un nouveau test diagnostique extrêmement rapide et précis. A l’aide d’une seule goutte de sang prélevée sur un patient, laquelle est déposée sur un support ressemblant à un CD ordinaire, le système développé par la jeune entreprise peut être utilisé par un médecin généraliste ou un allergologue pour identifier les différentes substances pour lequel le patient a développé une intolérance. «Une fois que le spécialiste a inséré le CD dans un lecteur bon marché dont la tête de lecture a été légèrement modifiée, les molécules que l’on cherche à mettre en évidence sont identifiées par des biomarqueurs spécifiques et visibles par fluorescence», explique Nicolas Durand, directeur exécutif d’Abionic et cofondateur de la société avec Iwan Märki.

Suite à la clôture avec succès de la première phase de venture kick, en avril dernier, et des seconds 20'000 francs décrochés en juin, Abionic a engrangé de nombreuses autres distinctions qui ont participé à la reconnaissance des compétences entrepreneuriales de Nicolas Durand: Prix entreprendre région Lausanne, Prix du jeune entrepreneur, Prix Startups.ch, sélection dans l’équipe des venture leaders… Autant de distinctions qui devraient faciliter la création d’un prototype d’ici la fin de l’année, en collaboration avec l’EPFL, la Haute Ecole d’ingénieurs de Sion et le CHUV. Nicolas Durand et Iwan Märki tablent sur des tests cliniques de leur procédé pour 2011 et une commercialisation du système d’ici à 3 ans.

venture kick: plus de 5 millions de francs versés
Depuis ses débuts à l’automne 2007, le programme venture kick a soutenu des projets de jeunes entreprises à hauteur de plus de 5 millions de francs. Quelque 145 projets ont été financés dans différents domaines d’activités, comme les technologies médicales ou de l'information, les biotechnologies ou les applications sportives. Un sondage réalisé auprès des fondateurs de start-up a confirmé que cette initiative a permis la création de quelque 80 entreprises et de plus de 400 places de travail, pour un volume de financement de près de 40 millions de francs.

Weiterführende Links

annual report 2013

Mehr als 11 Mio. an Startkapital, über 298 finanzierte Startups, mehr als 464 Mio. an Folgefinanzierungen und 2433 neue Jobs - dies ist der Erfolgsausweis von venture kick seit die private Initiative im Herbst 2007 ins Leben gerufen wurde (Konsortium).

annual report 2013

Eine philanthropische Initiative eines privaten Konsortiums

Wissenschaftliche Innovationen in die Marktwirtschaft zu transferieren und damit nachhaltige Arbeitsplätze zu schaffen ist der Schlüssel für sozialen und wirtschaftlichen Wohlstand. Startups sind besonders in den Anfängen hohen wirtschaftlichen Risiken ausgesetzt, die weder von öffentlichen Geldern, noch von privaten Investoren abgefedert werden. Diese Lücke zu schliessen und Startups in einer sehr frühen Phase zu unterstützen ist wichtig und eine philantropische Aufgabe.